L'Artiste Yazid PDF Imprimer Envoyer

Image

Natif d'Oran en 1970, Yazid de son vrai nom Yazid Belabbas va, parallèlement à ses études, côtoyer le milieu musical. Tout commença par une guitare puis un accordéon offerts par son père dès son jeune âge. En 1990, il acquit son premier synthétiseur.

Ses études supérieures terminées avec succès il va, à partir de 1993 se consacrer aisément à la musique et la chanson. La dextérité de ses mains et son savoir faire à manipuler le synthétiseur vont faire de lui «l'homme orchestre».
Il faudra attendre l'été 1994, au théâtre de plein air de Sidi Fredj, pour que son talent fasse jour. Depuis, son public admirateur ne cesse de grandir.

En 1996, il s'inscrit aux études post-supérieures pour préparer un magister en psychologie du sport. Parallèlement à cela, Yazid enseigna à l'Institut National de Formation Supérieure en Sciences et Technologie du sport, (INFS/STS), et ce jusqu'en 1997. A partir de là, il se consacra à une carrière artistique professionnelle.

Après avoir donné un nouveau souffle à l'enregistrement en live. Yazid, surnommé l'homme orchestre, car inséparable de ses synthétiseurs dont il en est une virtuose, revient avec un extraordinaire live dédié à la femme enregistré le 08 mars 1997 à l'occasion de la journée mondiale de la femme. En moins d'un an, Yazid a participé à plus de 100 méga concerts dans le monde dont les plus grande salles mythiques comme (le zénith de paris, le Medley à Montréal, le palais des exposition à Mulhouse, le zénith de Toulouse, la coupole à Alger, la salle Harcha à Alger, le stade 5 juillet à Alger, le stade de sidi bel Abbes, le théâtre de plein air de sidi Fredj, le théâtre de plein air d'Oran, le théâtre de plein air d'Alger etc.). Après avoir réalisé des chiffres extraordinaires quant aux vente de ses produits en Algérie, Maroc, Tunisie et en France, Belgique et Hollande etc.), Yazid est considéré comme le leader de la nouvelle vague des jeunes chanteurs. Ces chiffres nous laissent penser que pour ce qui est de la mondialisation de Yazid la machine est en marche.  Lors de sa tournée en Amérique du nord, son passage a eu un écho très favorable. Après avoir donné une série de concerts à l'étranger et en Algérie, Yazid revient avec un nouvel album où l'enregistrement s'est fait au plus haut niveau en déplaçant tout un studio d'enregistrement à une salle de spectacle à Alger. En plus de son estime et son respect pour les femmes Yazid décide cette fois ci de dédier son album, qui verra le jour dans le monde entier le 01 juin 1998 coïncidant avec la journée mondiale de l'enfance, aux enfants abandonnés. Cette sortie mondiale sera couronnée par, une tournée nationale dont les gains, iront aux enfants abandonnée. Ces initiative nous donne à réfléchir et à imaginer la grande sensibilité de L'artiste aux causes justes. A partir de son récital à la salle Harcha à Alger, à l'occasion de la journée mondiale de la femme le 08 mars 2000, face à 16000 femmes venues l'applaudir ce jour la et tous les 08 mars suivants. Yazid a pris une place considérable dans le public féminin. En 2005 Yazid a fêté ses 10 ans de carrière en sortant son dixième album « bye bye ».
Avec une tournée algérienne et mondiale qui l'avait conduite à des villes pour la première fois comme Genève, Toronto en plus de la France, la Belgique et la hollande où il s'était habitué à s'y produire.

Depuis ses allers et retours vers l'Amérique du nord, précisément le canada. Yazid a eu l'occasion de réaliser deux titres de son album « Bye Bye » en vidéo clip en collaboration avec des gens des medias canadiens.

1-« Hya Hya » réalisé en février 2004 en plein hiver à Montréal.

2-« Nebghik » réalisé en juillet 2005 en plein été aux chutes de Niagara à Toronto.

Cette expé rience lui a donné un souffle nouveau. Et depuis il ne cesse de réaliser des exploits partout où il passe. Après cela chaque année verra la naissance d'un nouvel album: « Aditha » en 2006, et « Min Nebda M'nine » en 2007. La manifestation Alger capitale de la Culture Arabe a été une étape importante dans sa vie où il a entrepris dans ce cadre une tournée nationale au mois de mai 2007 qui l'a mené à des villes où il ne s'était jamais produit. Son engagement pour les enfants a été couronné par un méga concert pour ces derniers à l'esplanade de Riad el Feth le 1er juin 2007.
La participation de Yazid au festival du rai en tant que chanteur et en tant que consultant artistique lui a été d'un grand apport dans sa carrière. L'année 2008 a été spécifique de part l'organisation caritative de deux méga concerts pour la journée mondiale de la femme. L'un le 06 mars a Oran et l'autre le 08 mars à Riad el Feth a Alger qui a regroupé plus de 20.000 femmes.

Durant le festival panafricain qu’a abrité alger en 2009, Yazid à participer à trois megaconcerts, à Bab El oued, Au casif et au port de Tipaza. Par la même occasion cette période a vue naitre son 14em album (Alache n’satni)

La qualification de l’équipe nationale algérienne de Foot Ball (Soccer) après 24 ans, n’a pas laissé Yazid indifférent, ce qui l’a poussé à interpréter les chansons (Allez les Vert et adieu la défaite)

Le 31 décembre 2009 un grand concert à Montréal et un autre post réveillon à Washington DC le 2 janvier 2010.

Le 8 mars 2010, comme à l’accoutumé, l’hommage à la femme à la salle Harcha s’est déroulé dans une ambiance de fête. Mais la nouveauté c’étais la tourné nationale en hommage à la femme Algérienne à travers les villes suivantes : ain Defla le 7 mars, Tébessa le 11 mars, Batna le 13 mars, Mila le 16 mars, Neaama le 18 mars et ain temouchent le 20 mars.

Le concert de Guesnain dans le) nord de la France le 10 avril 2010 était plein d’ambiance et de retrouvailles avec le publique du nord.

La participation de Yazid au méga concert qu’a abrité le théâtre de plein air de batna le 04 juillet 2010 était une occasion de renouer avec le large publique des Autres, qui lui a valu un retour pour un autre concert aussi grand le 31 août 2010.

Le 28 juillet 2010 était marqué par la participation, pour la première fois, de Yazid au festival international de Jmila (Sétif, Algérie).

Durant le mois sacré du ramadhan il a fait des récitals dans plusieurs villes d’algerie pour la premiere fois, tel que Msila le 19 août, El Khemis le 20 août, Meliana le 21 août, Tablat le 22 août, Zoubiria (Médéa) le 24 août, Mejbar (Médéa) le 26 août, El Attaf le 1 septembre, Bir el Ater (Tébessa) le 4 septembre et Chlef le 6 septembre 2010.

Comme dirais si bien Yazid « « j’irai là où se trouve mon publique ».

 

 

 

 

 
Home Biographie