Tournée de cheb Yazid : Une clôture en apothéose PDF Imprimer Envoyer
C’est à Médéa que cheb Yazid a clôturé, mardi dernier, sa tournée à travers le pays qui avait été entamée le 13 juin à Alger.

C’est l’occasion pour l’artiste de marquer sa présence dans la manifestation culturelle que vit l’Algérie dans le cadre « Alger 2007, capitale de la culture arabe ». C’est aussi, toujours d’après Yazid, l’occasion de fêter la sortie de son dernier album intitulé Min nebda m’nin, pourquoi pas avec un spécial femmes dans la capitale du Titteri. Le chanteur aura eu droit à un accueil chaleureux. A la maison de la culture Hassan El Hassani de Médéa, cheb Yazid « ouvrira le bal » par l’interprétation de Aditha ma thanit de son avant-dernier album, puis suivront d’autres succès interprétés à la demande du public. Le show aura été marqué par une très belle ambiance ponctuée de youyous et de reprises en chœur ; il faut dire que la trompette, le violon et le synthétiseur donnaient le ton ! Yazid s’est donné à fond et a chanté avec tout son cœur pour le plaisir de l’assistance féminine complètement conquise. Dans l’entretien qu’il nous a accordé, il nous dira qu’il comptait bien revenir à Médéa, d’abord pour un gala en plein air pour les jeunes cet été, puis pendant le mois de Ramadhan. Interrogé sur ses concerts bénévoles, il répond : « le bénévolat fait partie de moi car je suis convaincu que l’artiste doit donner, doit représenter l’échange, l’entre-aide... et je fais cela avec enthousiasme et engagement. Quant à Médéa, j’ai été ravi d’y venir, c’est une ville que j’ai eu l’occasion de visiter dans les années 1991/1992, pas en tant que chanteur mais comme secrétaire général des sports acrobatiques, nous y avons disputé des championnats nationaux, d’ailleurs j’y ai beaucoup d’amis. » Yazid dira qu’à Médéa ou ailleurs, il va toujours vers son public sans préjugé aucun. Nous avons quand même posé la question sur le pourquoi du spécial femmes et la réponse nous a été donnée par M. Aiache, directeur de la culture de la wilaya de Médéa : « c’est tout simplement pour offrir aux femmes de Médéa, qui n’ont pas toujours la possibilité d’assister à des manifestations culturelles mixtes, vu la nature conservatrice de cette ville, l’opportunité de se défouler et de s’ouvrir sur la culture. »

Source: http://www.elwatan.com/spip.php?page=article&id_article=71522

 
Home Nouvelles Tournée de cheb Yazid : Une clôture en apothéose