Souscrire à la Newsletter

souscrivez à la lettre des news
 
Cheb Yazid enflamme Montréal PDF Imprimer Envoyer

A l'occasion du cinquième anniversaire de Médias Maghreb, un média dédié à la vie communautaire maghrébine, un dîner-gala a été organisé, samedi, au restaurant Riyad de Montréal.

La soirée a été rehaussée par la présence des autorités publiques, notamment la mairesse de Saint-Michel et des députés fédéraux d'origine algérienne. Des prix d'encouragement et de reconnaissance ont été attribués aux précurseurs des médias communautaires maghrébins, notamment algériens. Après le mot du représentant de Médias Maghreb, Lamine Foura en l'occurrence, qui a rappelé le parcours de ce média de proximité, place à la musique. Le chanteur Cheb Yazid a aussitôt enflammé la scène. Entonné en premier, le mythique tube Lwelf kif sahel a suscité des pas de danse aux invités qui ont envahi la piste, notamment les femmes et les jeunes filles. Sous des airs rythmés du terroir, des déhanchements électriques répliquaient à de rapides “ahuzu n tuyat” exécutés avec la finesse d'un acrobate, et ce, dans une ambiance qui rappelle celle des salles des fêtes de chez nous. Pour sa part, le Marocain Hamid Bouchenak a égayé la soirée avec son répertoire. Annoncé dans le programme, l'artiste engagé Baâziz n'a pas pu faire le déplacement à Montréal. Selon les organisateurs, l'auteur de L'Algérie mon amour n'a pas eu son visa à temps. Baâziz, pour rappel, avait participé au Festival du monde arabe (FMA), en novembre de l'année dernière. Son spectacle a été joué à guichets fermés dans la prestigieuse salle Maisonneuve à la place des Arts.


Source: Liberté

 
Home Nouvelles Cheb Yazid enflamme Montréal